Ayni en quelques dates

- Novembre 1997 : Armelle et Céline se lancent dans l’aventure en décidant d’appuyer les activités du Bibliobus qui circule déjà dans les quartiers défavorisés de la ville de Sucre. Ce projet d’offrir l’accès à la lecture à tous les enfants de la ville, au moyen d’une bibliothèque ambulante, est à l’initiative de la municipalité de Sucre et du Musée des Enfants Tanga-Tanga, centre bolivien d’animation culturel et artistique pour enfants.

- Avril 1998 : création d’Ayni, association française régie par la loi du 1er juillet 1901. Ayni, issu du quechua et de l’aymara (langues pré-incaïques), est un concept décrivant l’idée d’un appui mutuel entre les membres d’une communauté, un concept de réciprocité et de solidarité spontanées entre les nations, ou encore un idéal tel que « Aujourd’hui pour toi, demain pour moi ».

- Novembre 1997-Juillet 1998 : mission exploratoire menée par Céline à Sucre.

- Octobre 1998-Août 1999 : Stéphanie, volontaire française, prend le relais et met en place un projet d’atelier de contes et de théâtre autour du Bibliobus.

- Septembre 1999-Juillet 2000 : Céline repart pour une nouvelle mission et organise un système de soutien scolaire avec les étudiants de l’Ecole Normale de Sucre.

- Janvier 2000-Décembre 2000 : Kristalna, nouvelle volontaire française, prend en charge la préparation et la réalisation de la première phase d’un programme d’Education à la Santé auprès des enfants.

- Novembre 2000-Juillet 2001 : Céline organise la remise en état de locaux pour l’ouverture de trois bibliothèques de quartier ainsi que la formation de personnel bibliothécaire.

- 2001 : création d’« Ayni Belgique » pour la mise en œuvre en Europe d’un réseau de solidarité. Depuis Septembre 2001 : Abigail, volontaire belge et Alfredo, volontaire bolivien, soutiennent activement les projets d’Ayni en Bolivie.

- Depuis Mars 2002 : Delphine est venue renforcer l’équipe de coordination sur place. Elle conduit actuellement la deuxième phase du projet d’Education à la Santé.

Par ailleurs, tout au long de ces années, de nombreux volontaires sont venus nous aider sur le terrain, pendants quelques semaines ou quelques mois : Valérie, Céline, Emilie, Claudia, Philippe, Gaël, Arne, Emilie, Catarina, Stéfan, Carole et Eric…

P.-S.

Article du Chasqui Oct 2002