Une feria reussie pour Ayni

, par Marion

Toutes les versions de cet article : [Español] [français]

Mardi et mercredi de cette semaine, l’equipe d’Ayni organisait une grande feria Educativa, a la casa de la cultura. Apres plusieurs semaines de préparation, les membres de l’association ont été récompensés par le succès de leur feria, qui a attiré de nombreux visiteurs.

Pendant deux jours, la casa de la Cultura s’est remplie d’enfants, de parents et de badauds curieux de découvrir les activités de l’association. Tous ont eu l’opportunité de participer aux jeux d’Ayni, de tester les derniers jeux crées par les volontaires, de découvrir les travaux manuels réalisés par les enfants ou encore de goûter aux plats préparés par les mamans de Mesa Verde. C’était aussi l’occasion pour chaque volontaire de présenter les résultats de ses ateliers, et pour les enfants et les mamans de découvrir l’étendu du travail réalisé ces derniers mois !

Le patio suffisait tout juste à accueillir l’événement. Les stands étaient disposés tout autour de la cours et les volontaires répartis entre eux selon leur activité.

Postées a l’entrée, Nelly et Elodie (quand elles n’étaient pas occupées a répondre aux journalistes) accueillaient les visiteurs et faisaient découvrir les jeux didactiques crées par Ayni : la lota, el 4x4, el tangram…

Un peu plus loin, Assia, Mickael, Zulma et Melby faisaient visiter l’exposition des travaux manuels réalisés avec les enfants. Des bandes dessinées d’Assia aux fleurs-recyclables de Mickael en passant par les objets en papier de Zulma et les céramiques de Melby, les œuvres s’étalaient sur pas moins de six tables !

Les tables suivantes accueillaient l’atelier de cuisine et vente de nourriture de Coline et Marion. Le matin, des 10h, les enfants de Sica Sica et Villa Armonia étaient sur place pour cuisiner et vendre ce qu’ils avaient préparés. Pour leur plus grand bonheur, galletas et crumbles ont remporté un franc succès ! L’après midi, les apprentis cuisiniers lont laissé la place aux mamans de Mesa Verde, qui devaient préparer seules quelques uns des plats découverts pendant les ateliers. Elles s’en sont sorties a merveille puisque de l’api, des beignets au fromage, des gratins de chou-fleur, des gâteaux aux yaourt, des salade de fruit et des pizzas… il n’est rien resté ! Tout en dégustant leur plat, les visiteurs pouvaient découvrir les secrets de cuisine des mamans en jetant un œil sur le livre de recette et les photos de l’atelier.

A quelques mètres, de drôles de fruits et legumes montés sur pattes attendaient sagement les visiteurs. Avec leurs grands yeux et leurs couleurs bariolées, les sculptures de végétaux attiraient les regards. Les plus curieux pouvaient meme s’approcher afin de découvrir les noms des végétaux et leurs histoires : Mika la papa, Rodrigo le pepino, Johnny le mani…

Juste a coté, Géraldine avait disposé sur le sol des couvertures, des coussins etttt… des tas de jeux de société. Le coin ludothèque a immédiatement été pris d’assaut par les enfants qui ont passé plusieurs heures en compagnie de Géraldine et Charlotte.C à enchaîner parties de cartes et jeux de plateau.

Sur la grande table qui suivait, Magali et Charlotte R faisaient découvrir aux enfants (et leurs parents) les jeux didactiques d’Ayni. Tandis que les uns s’échinaient a résoudre le plus vite possible les opérations du 4x4, les autres se concentraient pour retenir l’emplacement des cartes du « Memory de Bolivie ».

Pendant ce temps, quelques tables plus loin, Coline enchaînait les parties du « sept familles des neufs départements de Bolivie ». Dans la version du jeu inventée par Ayni, chaque famille correspond a un département, avec sa danse, son écusson, sa spécialité culinaire, son drapeau, sa fête anniversaire et son animal emblématique !

Les deux jours ont été ponctués par les spectacles de marionnettes de Lukas, dont les précieux talents de clown ont une fois de plus fait rire aux éclats les enfants.

Mercredi soir, quand la nuit s’est mise à tomber, c’est que le moment était venu de clore la feria et de tout démonter. Aussitôt dit aussitôt fait : un verre de cidre a la main, Nelly a remercié tout les participants puis a trinqué a la réussite de la feria… et de celles qui suivront !