Rencontre avec Catherine, Alice et Romain

Projets de Bibliobus à Santa Cruz et d’échanges de lecture

, par Daniel Viñar Ulriksen

Aujourd’hui 27 juin, Catherine, Alice, Romain et Daniel nous sommes rencontrés dans un café à Paris pour évoquer plusieurs projets autour d’Ayni. En voici un petit compte-rendu.

Catherine est médiatrice du livre dans une bibliothèque municipale a Boissy Saint Léger, en région parisienne. Elle est originaire (entre autres) de Santa Cruz, en Bolive, où a de la famille, et souhaiterait y monter un projet de bibliobus dans cette ville.

Au cours de voyages à Santa Cruz, elle a pris des contacts avec la Mairie, des ONGs et d’autres institutions. Elle est en train d’écrire un projet à présenter à des organismes de financement et se donne un an pour le mettre en place.

Cherchant des projets similaires pour s’appuyer sur leur expérience, elle a trouvé les coordonnées d’Ayni par internet et a pris contact avec nous.

Ayni peut mettre à disposition, à titre d’exemple, les différents projets qu’on a élaboré (dossier et plaquettes, Forum d’Agen 2000 et 2002, UNESCO, province d’Anvers, etc.) et les rapports de projet. Toute cette documentation est disponible dans notre espace sur yahoo et on devrait la transférer sur ce site.

Ayni pourrait même être partenaire du projet de bibliobus à Santa Cruz, voir le porter entièrement, ce qui éviterait de créer une nouvelle structure. A discuter au fur et à mesure que le projet prend forme.


Romain est instituteur spécialisé à Paris, et à partir de la rentrée 2004/2005 prend en charge un projet d’appui à la lecture sur un réseau d’écoles de zone d’éducation prioritaires (PAris 17è, 18è et 19è).

Dans le cadre de ses projets pédagogique, il a mis en place un site internet à travers lequel les enfants et le personnel enseignant organisent leurs activités de toutes sortes.

Alice est libraire et travaille avec plusieurs bibliothèques à Paris.

Il y a quelques semaines j’avais aussi contacté José Luis, d’Aragón, en Espagne qui fait aussi des sites internet dans des milieux scolaires.

A l’occasion de cette rencontre, a resurgi l’idée de monter des échanges entre la Bolivie, l’Espagne et la France.

La suggestion est de choisir un livre qui existe traduit en Espagnol et en Français, et qui puisse être intéressant pour tous. De chaque côté on le lira dans la langue natale, puis les enfants posteront sur internet leurs impressions et commentaires. Ceux-ci seront traduits et relus avec les professeurs et bibliothécaires.


Et en plus, on a passé un très, très agréable après-midi de dimanche au soleil du début de l’été des boulevards de Belleville. Cela m’a fait très plaisir de rencontrer Catherine et de revoir Alice et Romain. Encore trois personnes vraiment bien qui sans doute se joignent à Ayni !